Devant le Tribunal : après 24 mois de prison ferme, Judicaël K. récidive

Judicaël K, était devant le Tribunal de grande Instance de Ouagadougou le mardi 17 septembre 2019 pour répondre de faits vol. A la barre, il a reconnu les faits.

Déjà condamné pour vol le 20 décembre 2016 à 24 mois de prison ferme, l’accusé a été libéré le 13 octobre 2018. 8 mois après sa libération soit en juin 2019, Judicaël K est à nouveau appréhendé pour vol.

Les faits. Alors qu’il, revenait de chez un ami, l’accusé avoue qu’en cours de chemin, il a vu une maison sans clôture. Remarquant qu’il n’y avait personne dans la maison, Judicaël K s’est mis à l’idée de tenter sa chance et soutirer quelques effets et surtout des numéraires selon ses propos. Alors qu’il rôdait autour de la maison, il est repéré par une dame qui alerte le voisinage et Judicaël K est pris comme un rat et remis à la police. Contrairement, aux propos de l’accusé, le procureur estime que les explications ne collent pas, car le prévenu avait prémédité et préparé son coup, car il a été appréhendé avec des outils tels que les tournevis qui devraient lui servir à fracturer la porte.

Et pour cela le fait de vol est constitué mais, étant donné que l’accusé a vite fait de reconnaitre les faits et que la première condamnation n’a pas servi de leçon, le procureur a requis 36 mois de prison ferme pour que le prévenu puisse bien méditer son sort à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou.

Le Tribunal dans sa délibération, n’a pas suivi la réquisition du parquet et a eu la main plus lourde, en reconnaissant Judicaël K coupable de vol et l’a condamné à cet effet, à 48 mois de prison ferme assortis d’une amende de un million de F CFA ferme.

Burkimbia.com

Source : Zoodomail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *