- A LA UNE, Culture

Prix international Myriam Makéba : la persévérance du FESPACO reconnue par l’Algérie

Le prix international de la créativité artistique Myriam Makéba a été décerné au Festival panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO) pour tous les efforts consentis pour la promotion du cinéma en Afrique. C’est un prix qui rend hommage au parcours et au militantisme de Myriam Makéba, son engagement pour l’Afrique et la cause africaine. Il a été créé en Algérie au Forum des créateurs africains en Algérie.

Pour cette première remise du prix, le Directeur général de l’Office national algérien des Droits d’Auteurs et des droits voisins, Sami Bencheikh El-Hocine a indiqué que le jury a choisi le FESPACO, car « ce jury, à l’occasion du cinquantenaire du FESPACO, a décidé de rendre hommage exceptionnellement à cette première édition au FESPACO. »

A sa prise de parole, Mohamed Ainseur, l’ambassadeur de l’Algérie au Burkina, a renchéri que : « c’est sous ce le haut patronage de son excellence le président algérien que ce prix Myriam Makéba a été créé en Algérie et décerné au FESPACO pour tous les efforts consentis pour la promotion du cinéma en Afrique et tous les efforts consentis par le FESPACO pour le rayonnement culturel du Burkina Faso et de l’Afrique en général. »

Le délégué Général du FESPACO a remercié l’Algérie pour cet encouragement au FESPACO. Ardiouma Soma a rappelé que «l’Algérie était là en 1969 au premier festival, l’Algérie était là en 1970 à la création de la FEPACI, l’Algérie était là aux côtés du FESPACO avec la cinémathèque algérienne. Je salue Karech Boujemaa qui a toujours été aux côtés du FESPACO pour la programmation. C’est comme une tradition qui est respectée. »

Le Ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango, a salué ces gestes de l’Algérie. « L’Algérie a contribué énormément à donner un éclat particulier à cette 26ème édition. Je crois que la démarche de l’Algérie doit être saluée véritablement et je souhaite que beaucoup d’autres pays emboitent le pas à l’Algérie », a-t-il exhorté.

Ardiouma Soma, DG du FESPACO

 C’est donc le FESPACO qui est la première institution à recevoir ce prix international de la créativité artistique, Myriam Makéba.

Le prix a une valeur de 100.000 dollars, soit 58 millions 200.000 F CFA. Mais il faut noter que ce sont 80.000 dollars (46.560.000 FCA) qui seront attribué au FESPACO et les 20.000 dollars (11. 640. 000) seront reversés à la fondation Myriam Makéba, basée à Johannesburg en Afrique du Sud. Savanefm.net

About Omar COMPAORE

Read All Posts By Omar COMPAORE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *