- A LA UNE, Société

Le Colonel major Alain Laurent Bonkian décédé : un élément de moins pour la manifestation de la vérité dans l’assassinant de Thomas Sankara

Le Colonel major Alain Laurent Bonkian est décédé. Il s’agit de celui dont le nom est cité dans l’expédition du 27 octobre 1987 après le coup d’Etat du 15 octobre de la même année. Une expédition dans laquelle, Alain Bonkian et Gilbert Diendéré, tous deux, proches de l’ex-président Blaise Compaoré, avaient pour mission de neutraliser le Bataillon d’Infanterie aéroportée (BIA) de Boukaré Kaboré dit le Lion du Boulkiemdé.

Le nom de celui qui est décédé est aussi cité dans l’assassinat de Thomas Sankara pour lequel il a été inculpé par le juge d’instruction en mi-décembre pour son implication présumée et ce, après la transmission des documents d’archives à la justice burkinabè par la France début novembre. Il est le dernier inculpé dans le dossier Thomas Sankara alors qu’il occupait jusqu’à son décès la fonction de conseiller du chef d’Etat-major des Armées. Le défunt n’aura donc pas l’occasion de dire ce qu’il sait de la mort du père de la révolution d’août 1983.

L’ex-commandant de la deuxième région militaire de Bobo Dioulasso et des centres de formation des armées est mort dans la nuit du mardi 25 décembre 2018 au Centre hospitalier universitaire de Tingandgo (ex-hôpital national Blaise Compaoré) de suites de maladie.

Savanefm.net

About Omar COMPAORE

Read All Posts By Omar COMPAORE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *