- A LA UNE, Politique

« Le PNDES est un fiasco, un pétard mouillé », Eddie Komboïgo à la rentrée politique du CDP

Le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP)  a effectué sa rentrée politique 2018-2019 le dimanche 18 novembre 2018 à Ouagadougou. L’ex-parti au pouvoir a saisi l’occasion pour critiquer la gestion du pouvoir par le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP). Par contre, les participants à la rencontre ont longuement ovationné le fondateur du parti, Blaise Compaoré.

Cette rentrée s’est tenue en présence du Bureau exécutif national du parti de l’épi et de la daba ainsi que des représentants d’autres partis de l’opposition politique et du MPP sous le thème : « Face aux défis actuels et futurs, bâtissons un CDP uni, solidaire et conquérant. »

Le président de l’ex-parti majoritaire a  dénoncé l’incapacité du pouvoir en place à répondre aux attentes du peuple burkinabè. Pour lui, si le terrorisme sévit au Burkina Faso, cela est dû à une incompétence du gouvernement Paul Kaba Thiéba. Par conséquent, « le gouvernement  Thiéba devrait se rendre compte et démissionner. Le PNDES  est un fiasco, un pétard mouillé », a fustigé Eddie Komboïgo. Celui-ci, tout en saluant l’effort du MPP qui, pour la première fois, participe à une activité de son parti, a réaffirmé le soutien sans faille du CDP aux Forces de Défense et de Sécurité dans la lutte contre le terrorisme.

Cette cérémonie a servi de cadre pour le lancement de la web TV du CDP mais aussi pour l’installation du Haut Conseil du Bureau politique national du parti ainsi que pour l’adoption de son programme d’activité pour le compte de l’année 2018-2019.

 

Savanefm.net

About Omar COMPAORE

Read All Posts By Omar COMPAORE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *