- A LA UNE, Politique

« Je suis conforté dans mes convictions que c’est un homme d’Etat… », dixit Mousbila Sankara à propos du livre de Yacouba Isaac Zida

Mousbila Sankara, invité à l’émission Bonjour le Faso de Savane TV de ce mercredi 24 octobre 2018, prend fait et cause pour l’ex-Premier Ministre, Yacouba Isaac Zida qu’il qualifie d’homme d’Etat après avoir lu son livre intitulé « Je sais Qui je suis ».

« Je l’ai parcouru. Je suis conforté dans mes convictions que c’est un homme d’Etat parce que le devoir de redevabilité l’a amené à situer l’opinion sur ce qu’il est, sur ce qu’il a fait », a fait savoir Mousbila Sankara au sujet du livre écrit par Yacouba Zida.

« Moi j’ai commencé sa campagne depuis et je n’ai jamais arrêté parce que je sais qu’un pays ne peut pas se contenter de ce qu’il trouve seulement. On n’a qu’à fouiller et chercher, donc je continue à lui demander de se mettre en valeur, en position. Il n’a qu’à trouver le cadre qu’il faut et c’est tout. »,  Mousbila Sankara répond ainsi à certains observateurs qui pensent que la sortie de ce livre constitue la précampagne de l’ex-Premier Ministre.

« Pour moi, Zida c’est une preuve que les peuples ont de la potentialité. Il suffit de savoir saisir cette opportunité et d’en faire usage. C’est pourquoi nous avons voulu que comme il est vivant, d’habitude c’est quand vous êtes mort qu’on vous magnifie, nous l’avons retenu sur notre courte liste pour que cela serve d’exemple parce que c’est quelqu’un qui le mérite. Dieu voulant il est vivant, tant mieux pour les Burkinabè. Si un jour, ils ont besoin d’un homme d’action, ils savent où aller.», se convainc le président de l’Association pour la Renaissance d’une Citoyenneté nouvelle, el hadj Mousbila Sankara pendant l’émission Bonjour le Faso de Savane TV.

Pour lui, une certaine prudence devrait entourer le retour de Isaac Zida au Burkina Faso. « Zida est avisé. D’autres avant lui, pour avoir fait confiance à l’opinion, ont été tués, massacrés. Alors, il faut qu’il se protège. Il faut bien qu’il vienne, mais qu’il s’entoure des garanties », a-t-il laissé entendre au cours de l’émission.

Mousbila Sankara dit avoir connu l’homme à la Place de la Nation le jour où il s’adressait au peuple et à partir de ce moment, tous les actes qu’il posait, toutes les décisions qu’il prenait était en phase avec la population selon lui.

Savanefm.net

About Omar COMPAORE

Read All Posts By Omar COMPAORE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *