- A LA UNE, Culture

OIF : Passage en force de Louise Mushikiwabo à la tête du Secrétariat général

La Rwandaise Louise Mushikiwabo a été élue Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie en remplacement de la Canadienne Michaëlle Jean qui a fait de la résistance face à l’évidence, et ce, jusqu’au dernier moment de sa chute qui a brisé son rêve d’être reconduite pour un second mandat. La diplomate rwandaise a eu le soutien de la majorité des 54 pays-membres de l’OIF du fait d’être la première femme africaine à ce poste de responsabilité dans l’histoire de l’organisation.

Louise Mushikiwabo est une femme politique du Rwanda. Elle naît le 22 mai 1961 à Kigali, la capitale rwandaise dans une famille de petits propriétaires terriens, au moment même où commencent les persécutions à l’égard des Tutsi. Elle réussit à passer le BAC et à devenir professeure d’Anglais. Grâce à une bourse, elle part ensuite en 1986 aux Etats-Unis pour des études d’interprétariat. Un exil qui lui sauve la vie. En 2008, Louise Mushikiwabo décide finalement de rentrer au pays. Ce, après un bref passage en Tunisie comme Directrice de la Communication de la Banque africaine de Développement (BAD). Elle intègre le gouvernement rwandais, comme Ministre de la Communication. Depuis 2009, elle est Ministre des Affaires étrangères. C’est une diplomate rwandaise dont la famille a été tuée dans le génocide de 1994, âgée de 57 ans et qui porte la politique extérieure du président Paul Kagamé depuis neuf ans qui a été élue par consensus, comme le veut la tradition, Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ce vendredi 12 octobre 2018. Elle est la première femme africaine à occuper ce poste. C’est d’ailleurs, la raison principale du soutien de la France et de l’Union africaine (UA), qui ont entraîné l’écrasante majorité des 54 Etats membres de plein droit de l’OIF, disposant du droit de vote à la soutenir face à celle qu’elle remplace. Il s’agit de Michaëlle Jean, de nationalité canadienne et d’origine haïtienne, toute première femme ayant présidé l’OIF dans l’histoire de l’organisation.

Savanefm.net

About Omar COMPAORE

Read All Posts By Omar COMPAORE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *