- Société

Petit commerce de vacances : la présence des enfants dans la rue est répréhensible selon la Ministre en charge de la Famille

La Ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, a, dans un communiqué, rappelé que le petit commerce mené par les enfants de moins de 16 ans les expose aux dangers de la rue. Elle a expliqué, dans le cadre de l’opération de retrait des enfants et jeunes en situation de rue, conformément aux lois et textes en vigueur, que la présence des enfants dans la rue est répréhensible.
Selon Marie Laurence Ilboudo, cette disposition est précisée par la loi votée le 29 juillet 1964 portant règlementation de la circulation des mineurs, de leur fréquentation dans les débits de boissons, bars-dancing, salles de cinéma et de spectacles. Ainsi, précise-t-elle, « pour prémunir nos enfants contre les nombreux dangers de la rue et leur assurer une saine éducation, il est porté à la connaissance de l’opinion que le petit commerce mené par les enfants de moins de seize (16) ans : vente de divers articles (lotus, arachide, cigarettes, eau…) tombe sous le coup de cette disposition réglementaire ». Et la Ministre en charge de la question de conclure que tout contrevenant à cette disposition sera traité conformément aux textes en vigueur.

About Omar COMPAORE

Read All Posts By Omar COMPAORE