- Société

Genre: un réseau de journalistes Burkinabè a vu le jour pour promouvoir le genre

Le ministère de la solidarité nationale de la famille  et de la femme,  à travers le secrétariat permanent du conseil national pour la promotion du genre a organisé un atelier de formation à l’endroit des journalistes  du 23 au 25 juillet 2018 à Bobo-Dioulasso sur la  vulgarisation de  la promotion du genre. A cette occasion un réseau de journalistes et de communicateurs  pour la promotion du genre a été créé.

La Politique Nationale Genre  a pour vision, à terme, « une société débarrassée de toutes formes d’inégalités et d’iniquités de genre et qui assure à l’ensemble de ses concitoyens et concitoyennes, les sécurités essentielles pour leur épanouissement social, culturel, politique et économique ».

Afin de réaliser cette vision, des actions ont été entreprises pour non seulement promouvoir les droits des populations, mais également pour effacer toutes formes de stéréotypes ou de comportements inégalitaires basés sur le genre.

Les journalistes qui sont des acteurs majeurs d’information et de communication, doivent apporter leur concours pour l’atteinte de cet objectif.

L’implication des hommes de médias est  primordiale d’autant plus que l’affluence médiatique a fait naitre un sexisme dans les médias qui tend à dévaloriser la femme en la présentant comme un objet sexuel et en reliant sa santé à des critères physiques et esthétiques. C’est ainsi qu’elles sont représentées dans les clips et dans les fictions en séductrice ou uniquement dans un rôle de reproduction.

En outre, selon des études les stéréotypes basés sur le sexe sont encore prépondérants ; la femme reste peu visible dans les médias dans la mesure où le temps de parole est plus mobilisé par les hommes, surtout dans les émissions de débat ; et un déséquilibre existe au niveau des promoteurs de médias qui sont en général des hommes.

Conscient du rôle majeur que les médias peuvent jouer dans la promotion du genre, le Secrétariat Permanent du Conseil National pour la Promotion du Genre (SP CONAP-Genre) a entrepris, de former en genre, les hommes et femmes de médias des treize régions du Burkina Faso.

Consécutivement à cette formation, un réseau de journalistes pour la promotion du genre été mis en place.

Le rôle de ce réseau est :

  • de faciliter la mise en relation entre journalistes pour la promotion du genre ;
  • d’échanger les idées et de nouer les contacts avec d’autres journalistes;
  • d’être plus efficace sur les sujets en rapport avec le genre ;
  • de réaliser des articles sur le genre et de mettre en communion les compétences des membres ;
  • de promouvoir le genre par le contenu des programmes et émissions qu’ils diffuseront dans les médias. Durant les trois jours de formation les hommes et femmes de médias ont eu un renforcement de capacité de la politique nationale Genre. Ils sont été aussi sensibilisés sur la prise en compte du genre dans leurs productions journalistiques.

Le tout nouveau bureau du réseau des journalistes et communicateurs pour la promotion du genre compte onze membres. Ce  bureau a la charge de rédiger un plan d’action ainsi que le statut et règlement en vue de l’obtention d’un réceptive de reconnaissance.

Correspondant Moussa YONLI

 

About Denise COULIBALY

Read All Posts By Denise COULIBALY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *