- Société

Crash du vol 5017 Air Algérie : Retour sur les faits, 4 ans après

Le 24 juillet 2014, l’avion qui assurait le vol 5017 Air Algérie, affrété auprès de la compagnie espagnole Swiftair, s’est écrasé, tuant ses 116 occupants. Quatre ans après cette tragédie, le souvenir demeure dans la mémoire collective des Burkinabè et en particulier chez les parents des victimes.

L’appareil d’Air Algérie a décollé de l’aéroport international de Ouagadougou pour Alger, la capitale de l’Algérie, avec à son bord 116 passagers parmi lesquels aucun survivant. C’est une heure après son décollage que le crash est intervenu en territoire malien, plus précisément à Boulékessi.

Selon les résultats de l’enquête publiée en janvier 2017, le drame s’est produit du fait de la non activation par les pilotes du système antigivre des moteurs. Les paramètres enregistrés indiquent qu’il n’y a pas eu de manœuvre de récupération du décrochage réalisé par l’équipe. Le bureau d’enquêtes et d’analyses, composé de Maliens et de Français, a donc pointé du doigt la responsabilité de la compagnie aérienne Air Algérie qui utilisait les services de pilotes saisonniers moins chers.

Les familles des victimes ont mis en place une association présidée par Maître Halidou Ouédraogo. Ce dernier y a perdu sa fille du nom de Warda Yassine Ouédraogo qui était étudiante en France. L’association réclame l’indemnisation  des familles et la professionnalisation des compagnies aériennes africaines.

About Denise COULIBALY

Read All Posts By Denise COULIBALY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *