- A LA UNE, Société

Putsch manqué 2015: l’interrogatoire de  » Touareg » se poursuit ce vendredi.

Le Touareg, de son vrai nom Roger Koussoubé, est encore à la barre du procès du coup d’Etat de septembre 2015 aujourd’hui.

 

Après la pause d’hier jeudi 12 juillet 2018, le Touareg va expliquer les détails de sa participation ou non aux violences perpétrées sur les citoyens en résistance, à l’arrestation des autorités et à la destruction des biens publics et privés. Parmi les biens privés détruits, il y a le dossier de la radio Savane fm. Savane fm, dont les intérêts sont défendus par maître Awa Sawadogo.

Au cours de l’audience du mercredi 11 juillet 2018, le Sergent-chef Roger Koussoubé a souligné qu’il s’est rendu à Savane fm le vendredi 18 septembre 2015 vers minuit par simple curiosité. Même s’il a reconnu avoir seulement transporté du matériels de savane fm dans sa voiture de service.

Sa présence à la barre lui a permis de demander au tribunal de garantir sa sécurité et celle de sa famille pour lui permettre de faire des révélations supplémentaires. Une demande renchérit par son avocat, Me Alexandre Sandwidi, qui est convaincu que son client n’a rien détruit à la radio Savane fm : « nous sommes dans une situation où j’ai l’impression que les gens sont pilotés de loin sur certaines questions. Il y avait trop de distension dans ce corps et ce qui fait que la réalité des faits est difficile à établir. Mais, il y a une constante, c’est que en réalité, nous ne croyons pas à la destruction des biens par notre client. La preuve, c’est que quand on a dit qu’il était en mission de renfort, il n’y avait l’objet de renfort pour prendre des ordinateurs, ça c’est d’un. De deux, il n’a pas reçu cet ordre-là.».

L’interrogatoire du  » Touareg » se poursuit ce vendredi 13 juillet 2018.

About Denise COULIBALY

Read All Posts By Denise COULIBALY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *